Fin de saison ne apothéose pour les U11

LES U11 DU FCGL REMPORTE DE LE TOURNOI DE HVDO

Samedi 23/06/2018 

Tournoi de l’omelette à Frotey-les-Lure

Collectif U11 : le retour de la force.

C’est par un beau petit matin ensoleillé et un peu frais que l’équipe U11 du FCGL arrive au stade de Frotey-les-lure pour disputer le tournoi de L’omelette.

Le cadre est charmant avec un stade en pelouse et un autre stabilisé, dans le prolongement de l’église du village. La table de marque est organisée dans la zone de chargement d’un camion tandis que des norias de tracteurs ravitaillent les dispositifs techniques.

L’équipe à des ambitions pour ce dernier tournoi de l’année, les équipes à affronter sont d’un niveau relevé, il s’agit de défendre l’honneur du territoire en pays Haut-de-Saônois, les entraineurs sont tendus et concentrés.

Neuf équipes sont engagées dans la catégorie U11 et en tête de tableau on retrouve les diables en noir et or de l’équipe 1 de la Haute Lizaine (Héricourt), les diables noirs de la Vallée de L’Ognon et l’équipe 1 du Pays Minier. Il faudra être diablement efficace pour franchir ces sombres remparts.

Après leur séance d’échauffement, nos joueurs entament leur tournoi avec une première confrontation contre l’équipe 1 de Luxeuil. Dès le début de jeu, nos joueurs imposent une forte pression aux adversaires. L’expérience tirée des précédents tournois montre que l’équipe la plus incisive dès le début du match emporte souvent l’ascendant, principalement dans ces confrontations courtes.

Après plusieurs tentatives de frappes lointaines dont une belle transversale de Sacha, c’est Rayen qui déclenche le premier le compteur de but en ouvrant le score pour le FCGL. Un peu plus tard, c’est son homologue en n°10 de l’équipe adverse qui vient chercher un pénalty dans la surface. La foule retient son souffle est c’est Léo, l’ange gardien des cages Grenats qui repousse en deux temps la frappe.

Le ton est donné, l’équipe remporte son premier match 1:0 et s’engage résolument dans ce tournoi. Le deuxième match oppose nos U11 à la plus grosse équipe du tournoi.

Très bien organisée et efficace, l’équipe de la Haute Lizaine étouffe le FCGL dans sa surface. Les joueurs subissent la pression croissante de leurs adversaires et se voient contraints de dégager les ballons en corner. C’est donc logiquement sur corner que les Grenats encaissent les deux buts de cette partie. En fin de match pourtant, à la faveur d’un contre qui permet au FCGL de sortir de la tenaille noire, un hors-jeu est sifflé par l’arbitre sur Rayen qui s’enfuyait vers les buts adverses, alors que les règles établies pour ce tournoi indiquaient que le hors-jeu ne serait pas pris en compte.

Erreur de l’arbitre qui reconnaît sa méprise, mais trop tard, l’action est arrêtée. Ce sont les diables noirs qui remportent cette première bataille 2:0.

Le match suivant engage le FCGL contre l’équipe 2 de Pays Minier. Face à une sélection un peu plus faible, le FCGL se régale et impose son jeu. C’est encore Rayen qui ouvre le score sur une passe décisive de Sacha, puis Nathan qui transforme de la tête un corner de Noa, puis c’est qui Noa récupère une balle et trompe le gardien dans la dernière minute de jeu. Un petit 3:0 qui fait du bien au moral après la défaite précédente.

Dans le tableau de chasse des U11 Grenats, la prochaine victime s’appelle Magny Vernois. Dès le coup de sifflet, Rayen récupère le ballon et transmet à Noa qui déboulonne la transversale adverse sur une frappe tendue qui fera longtemps vibrer la cage, la balle est repoussée mais quelques minutes plus tard c’est encore Noa sur une frappe lointaine qui lobe cette fois-ci le gardien occupé à d’autres taches. Le FCGL qui s’est installé dans la surface adverse transforme une deuxième occasion par un but de Maxime, servi par Noa sur une passe en retrait. C’est enfin Elian, notre numéro neuf U9 qui entre sur le terrain et vient conclure une action de Noa côté gauche en poussant la balle au fond des filets. Un but magique malheureusement refusé pour une main involontaire de Noa dans son dernier contrôle avant transmission. Le score est arrêté à 2:0 pour nos joueurs.

L’équipe se classe 2ième de sa poule et se retrouvera donc l’après-midi en confrontation avec les meilleures équipes pour jouer les 5 premières places du tournoi.

C’est l’heure de la pause et après un repas au calme et à l’ombre, nos joueurs récupèrent en écoutant les conseils de leurs entraineurs et les encouragements des parents accompagnants. L’opportunité de décrocher une place sur le podium ou peut-être même de rapporter la plus belle coupe se dessine. Il faudra pour cela franchir les plus dures étapes de la journée. La confrontation entre les meilleures équipes du matin a été dénommée Champions League par les organisateurs tandis que le deuxième groupe s’affronte en Europa League.

Le FCGL démarre son championnat par une rencontre avec l’équipe 1 de Pays Minier sur le terrain stabilisé. Sur ce type de surface il faut être précis et favoriser le jeu de passes au sol, l’occasion pour nos deux techniciens, Noa et Rayen de s’illustrer. Ce sera Noa qui par deux fois trouvera le chemin des filets. Le FCGL s’impose 2 à 0 après une belle domination et de nombreuses occasions malheureusement non transformées.

C’est au tour de l’équipe 1 de Luxeuil, déjà rencontrée le matin de se mettre une nouvelle fois au travers de la progression de nos U11. Comme le matin, les Grenats l’emportent 1:0 dans un match plein d’allant et de pression. Les occasions de buts sont nombreuses et ne sont malheureusement pas toutes transformées car dans sa motivation et précipitation à vouloir vaincre, l’équipe perd par moment sa cohésion et se transforme en individualités trop souvent stériles. Rayen heureusement transforme une magnifique occasion. Le dénouement de ce tournoi va désormais avoir lieu dans deux confrontations d’affilée face à la double lame noire que sont les équipes de la Vallée de L’Ognon et son impressionnant n°5 puis face à l’organisation de la Haute Lizaine avec son collectif hors pair.

Dans ces deux dernières étapes, ce n’est plus tant les individualités qui devront primer mais la force du collectif et le mental des joueurs. Eux seuls auront le pouvoir de faire basculer les rencontres.

C’est ici aussi que des événements impromptus peuvent tout changer. Sacha qui avait assuré solidement le milieu central depuis le matin doit quitter la compétition accompagné de Quentin. Les cartes sont redistribuées : fragilisée et déstabilisée dans son rideau central, comment se comportera l’équipe dans ces confrontations ultimes ? Arnaud fait le choix de poster Noa en lieu et place de Sacha, au centre. L’équipe se repositionne sur le terrain. De nouveaux caractères vont émerger de cette configuration.

C’est d’abord Rayen qui, en prenant à son compte les opérations d’animation de l’attaque, en virevoltant à travers les adversaires, déstabilisera profondément les organisations rencontrées, c’est aussi Nathan sur qui repose alors le poids d’une animation d’attaque qui trouvera les ressources nécessaires pour finaliser et concrétiser des actions percutantes et c’est enfin la lutte acharnée en défense par tout le collectif emmené par Antoine et Mayron, aidée par toute la vague Grenat qui refusera définitivement la défaite dans une débauche d’énergie. La première confrontation de cette phase finale démarre face à la vallée de l’Ognon sur des bases solides. Jules et Noa s’efforcent de tenir le rideau central tandis que Rayen, Nathan et Maxime percutent la défense adverse. A ce petit jeu, le FCGL qui s’enfonce à plusieurs reprises du côté obscur, trompe par deux fois la vigilance du gardien de la galaxie adverse, par Nathan dans un premier temps, puis par Rayen. Déstabilisé par ces attaques surprise, l’empire noir contre-attaque en deuxième partie et aligne alors deux buts qui lui permettront de revenir à égalité à la fin de match. Nos rebelles U11 pensent avoir échoué dans leur quête finale mais c’est sans compter sur leur force qu’ils apprennent seulement à domestiquer. Ils leur reste encore une épreuve à franchir pour devenir enfin les maitres de leur destin, la confrontation finale contre l’équipe de Haute Lizaine, invaincue dans le tournoi.

C’est dans une débauche d’énergie, dans un feu d’artifice final où personne ne compte plus ses efforts, dans une multitude de tirs repoussés par Léo, que Rayen, zigzagant dans les méandres hostiles de la défense adverse trouve le chemin qui fera exploser l’étoile noire par 1 but à 0.

C’est la délivrance pour les Grenats, propulsés au sommet de ce tournoi. Une magnifique victoire de groupe qui récompense les efforts de toute une année, pour les joueurs comme pour les entraineurs.

A la remise des récompenses, les visages sont radieux. Chacun repart avec une médaille individuelle et un cadeau.

Le meilleur joueur du tournoi, élu par les organisateurs de la compétition, est notre n°10 Rayen qui obtient une récompense supplémentaire méritée pour son éclat dans ce tournoi.

Mais la plus belle des récompenses est bien cette coupe unique que chaque joueur a permis de décrocher et qui scelle la force d’un collectif. Ce tournoi de l’omelette restera dans les mémoires comme une des plus belles journées de la saison U11 2017/2018.

Il conviendra de remarquer que l’adage qui consiste à dire qu’on ne fait pas l’omelette sans casser du neuf est faut. Notre n°9 U9, mascotte de la journée a été préservé, il est rentré en très bon état. Et puisque qu’une fête ne se termine pas sans un feu d’artifice, c’est en soirée que nos joueurs se retrouveront pour assister au feu de la St Jean, organisé par le club, comme un ultime clin d’œil à cette belle journée.

Fabien HAREL


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.